Nintendo – Super Nintendo Entertainment System

 

Au début des années 90, Nintendo et NEC décidèrent d’unir leurs forces pour concevoir une console capable de surpasser la “toute puissante” Megadrive de Sega. Ils voulaient créer un système beaucoup plus puissant que la NES (qui n’était seulement 8 bits) et qui serait basé sur la Turbografx-16. Mais un peu plus tard, la firme nippone décida de rompre l’alliance et de développer une console 16 bits totalement nouvelle.

C’est en novembre 1990, que Nintendo lance au Japon la Super Famicom. Après dix ans de succès pour la NES et 50 millions d’unités vendues, l’entreprise de Kyoto se lance dans le marché de la console Hi-Tech mais toujours bon marché. Encore aujourd’hui, Nintendo offre aux consommateurs de bonnes consoles à des prix raisonnables.

​C’est donc en août 1991 que Nintendo lance en Amérique du Nord sa nouvelle console, dans une forme un peu modifiée et sous le nom de Super NES. La SNES était lors de sa sortie la console la plus puissante du marché, si l’on oublis la Neo Geo de SNK qui coûtait un prix exorbitant. Le seul coté négatif du SNES par rapport à la Megadrive était la lenteur de son processeur. Heureusement, le problème à été contourné par l’ajout, aux cartouches de certains jeux, de puces spéciales permettant d’améliorer la vitesse.

L’un des premiers succès sur Super NES, fut sans doute Zelda 3 : A Link to the Past. Un autre titre à succès parmi plus de 2 500 jeux sortis sur cette console à été Street Fighter II et ses nombreuses versions plus, prime, champion edition,etc. Sans oublier des jeux incontournable comme Star Fox, Donkey Kong Country, ou encore les nombreux jeux de rôle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *