Smith Engineering – Vectrex

Le nom de Jay Smith vous dit probablement rien, mais c’est pourtant cet ingénieur indépendant qui a amené les consoles dans nos poches en 1979 avec la toute première console portable, la Microvision.

En 1981, Smith se donne un nouvel objectif, celui d’une console avec son propre écran et nécéssitant qu’une prise de courant. Les jeux d’arcades les plus populaires du moment tel qu’Asteroids, pour n’en nommer qu’un seul, utilisait une technologie d’affichage à base de vecteur (contrairement aux graphismes traditionnels à base de pixels), une technologie retenue par Jay Smith.

Après un premier prototype nommé «Home Arcade», le Vectrex voit le jour en 1982. Son contrôleur est au moins sinon plus révolutionnaire, elle est dotée de 4 boutons d’actions (contre un seul chez le principal concurrent, l’Atari 2600) mais surtout pour le tout premier joystick analogique dans l’histoire du jeux vidéo! La manette s’emboîte facilement sous la console pour le transport.

Le Vectrex démarre en force, ce dernier charme les enfants et les adolescents par sa puissance et son look arcade. De plus, il plaîra grandement aux parents qui peuvent continuer à regarder la télévision pendant que les enfants jouent de leur côté avec l’écran intégré. Cependant, deux chose vont lui nuire, son prix de 199$ (environ 460$ aujourd’hui tenant compte de l’inflation) et son écrant monochrome, qui pour avoir un samblant de couleur doit avoir devant un «Overlays», des films plastiques teintés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *