Coleco Gemini

En 1982, Coleco lance un module d’extension pour sa console, la ColecoVision. Cet engin rendait compatible la ColecoVision avec l’Atari 2600. Plus simplement, on pouvait jouer avec les cartouches d’Atari 2600 sur la ColecoVision avec le Gemini.   Comme vous l’aurez déviné, Atari poursuit Coleco pour la question des brevets. Toutefois, un tribunal a statué qu’aucun des brevets n’a été enfreint, étant donné que Coleco n’utilisait aucune composante de l’Atari 2600.

La différence majeur entre la console d’Atari et le Gemini, ​​était le design du contrôleur. Le contrôleur du Coleco Gemini possédait un joystick à 8 voies et une roulette à 270°. Le Gemini était aussi beaucoup plus compacte que l’Atari 2600. Il ne faut pas oublier de mentionner que la console d’Atari venait avec le jeu Combat de 1977 et le Gemini avec Donkey Kong ou Carnival ou Mouse Trap. Ces jeux étaient beaucoup plus intéressants.

 

ColecoVision par Coleco

La ColecoVision est une console de salon de deuxième génération, développé et commercialisé par Coleco (Connecticut Leather Company) en août 1982. Cette dernière dispose de graphismes et des contrôleurs similaires aux jeux d’arcade de l’époque. Lors de l’été 1982, la ColecoVision est lancé à un prix de 199$ et avec un catalogues de douze jeux. Finalement, environ 170 titres sont lancés pendant toute sa vie. La majorité des titres sont des conversions de jeux d’arcade.

Un peu plus tard, la firme américaine a commercialisé un module qui rend la console compatible avec le jeux d’Atari 2600. Le module a provoqué une action judiciaire de la part d’Atari, mais cette dernière n’a pas pu empêcher les ventes du module. Un autre module, sorti en été 1983, transforme la console en véritable ordinateur, le Coleco Adam, avec clavier et lecteur de cassette.

​​