Nintendo – Virtual Boy

C’est au mois d’avril 1994 que l’on entend parler pour la première fois d’une nouvelle console du nom de VR-32. À cette époque, Nintendo travaillait déjà sur Project Reality, future Nintendo 64. Dès lors, la VR Machine est appelée à remplacer la Famicon (NES) et la Super Famicon (SNES), ces dernières devant faire face à l’arriver imminente de la Playstation de Sony et de la Saturn de SEGA, toutes deux consoles 32 bits.

Ce n’est que pendant le Tokyo Shoshinkai Exhibition 1994 que le Virtual Boy est officiellement nommé et lancé. Il serait accompagné, dès sa sortie, d’une dizaine de jeux avec des prix inférieur à ceux des jeux du Super Nintendo. Les publicités commencent à pointer le bout de leur nez et vantent les effets 3D révolutionnaires ainsi qu’une immersion jamais vue jusqu’a présent.

On est en 1996, la firme nippone sait très bien que sa console se vend mal. Nintendo ne communique pas volontairement les chiffres des ventes de peur d’effrayer davantage les potentiels acheteurs. Au japon on offre même la console pour 11$ et demande à peine 1$ pour certain jeux.